Ventilation de fosse septique : une fonction obligatoire et indispensable
24 juillet 2019
Que devient mon installation d’assainissement non collectif en cas de raccordement au réseau collectif ?
24 juillet 2019
Afficher tout

Installation de fosse septique (fosses toutes eaux) : les étapes clés

L’installation d’une fosse septique (toutes eaux) nécessite de bien choisir ses dimensions et son emplacement, avant de procéder au creusement et au coffrage puis à la mise en place d’une ventilationobligatoire pour évacuer les gaz de fermentation.

Déterminer les dimensions et l’emplacement

Le dimensionnement de la fosse septique doit correspondre aux habitudes de consommation du domicile, exprimées en nombre d’équivalents-habitants. La fosse doit avoir un volume minimal de 3 m³ qui est suffisant pour 4 à 5 personnes (plus 1 m³ pour chaque personne additionnelle) et une hauteur minimale de 1 m.

Une fois cette étape réalisée, il est temps de se concentrer sur le choix de l’emplacement qui doit respecter une distance minimale d’au moins 5 m avec l’habitation, et d’au moins 3 m avec les limites de la propriété et les arbres. L’emplacement doit aussi être situé à plus de 35 m des puits, des sources et des captages d’eau destinés à la consommation humaine.

L’installation de la fosse septique (toutes eaux)

L’installation de la fosse toutes eaux devant être réalisée conformément aux normes sous pleine d’amende, il est préférable de contacter un professionnel comme SARP Assainissement pour s’assurer que les règles de l’art sont bien respectées.

La fouille (le trou) doit notamment être réalisée de manière à ce que son fond soit plat en posant un lit de sable ou une dalle de béton, et la fosse doit être positionnée au centre sans être en contact avec les parois. Le remblaiement des espaces latéraux se fait avec un matériau sablonneux jusqu’en haut de la fosse, et avec de la terre par-dessus.

De leur côté, les canalisations entre l’habitation et la fosse doivent être posées avec une pente comprise entre 2 % et 4 %, tandis que la ventilation est composée d’un circuit primaire en amont de la fosse et d’un circuit secondaire en aval.