Comment fonctionne une micro-station d’épuration ?
24 juillet 2019
Diagnostic d’assainissement individuel : l’étude de sol
24 juillet 2019
Afficher tout

Le filtre à sable pour fosse : méthode de traitement secondaire des eaux usées

Fréquemment utilisé en assainissement non collectif, le lit filtrant ou filtre à sable pour fosse septique fait partie des filières de traitement traditionnelles en France. Il peut être installé sur un dispositif existant ou être intégré dans une micro-station d’épuration.

Le fonctionnement du filtre à sable pour fosse toutes eaux

Parfois appelé lit filtrant, le filtre à sable pour fosse toutes eaux est un dispositif de traitement des eaux usées qui s’installe en aval de la fosse. Il propose une épuration de l’eau pré-traitée par des micro-organismes qui sont fixés sur le sable. A la fin du processus, l’eau est épurée de ses polluants et peut être relâchée dans le milieu naturel. En fonction des configurations et caractéristiques du terrain, le filtre à sable pour assainissement non collectif peut être horizontal ou vertical, le plus souvent drainé. Une pose hors-sol non drainée est également envisageable, dans ce cas le filtre à sable prend le nom de tertre d’infiltration.

L’installation du filtre à sable pour fosse septique

Le filtre à sable pour assainissement individuel est surtout utilisé lorsque le sol rend impossible l’infiltration des eaux ou lorsqu’une nappe phréatique est située à proximité. Il permet aussi de résoudre le manque de surface d’épandage puisque le sol existant est remplacé par un sol reconstitué composé de sable et de graviers, recouvert par 20 à 30 cm de terre végétale. L’installation d’un filtre à sable demande une expertise particulière, c’est pourquoi il est nécessaire de faire appel à des professionnels. Le coût du filtre à sable global (achat + installation) est compris entre 5 000 et 10 000 € selon le terrain et le nombre de personnes dans le foyer. Une étude de sol préalable est indispensable pour pouvoir choisir le modèle et son dimensionnement.