Éliminer les mauvaises odeurs de canalisations
24 juillet 2019
Le filtre à sable pour fosse : méthode de traitement secondaire des eaux usées
24 juillet 2019

Comment fonctionne une micro-station d’épuration ?

La micro-station d’épuration est un système tout-en-un d’assainissement non collectif, qui assure un traitement complet des eaux usées du domicile. De quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce qu’une micro-station d’épuration ?

Une micro-station d’épuration est un dispositif compact, particulièrement adapté aux petits terrains, qui réalise à la fois le pré-traitement et le traitement des eaux usées. Faisant partie des filières agréées d’assainissement non collectif, cette solution respectueuse de l’environnement a recours à des micro-organismes pour dégrader la pollution, des bactéries dont le développement est favorisé par un apport d’oxygène (via un générateur). La micro-station peut avoir deux configurations : le modèle à culture fixée où les bactéries sont captives d’un support, et le modèle à culture libre où les bactéries sont placées en suspension dans l’eau.

Le fonctionnement d’une micro-station

La micro-station d’épuration individuelle est constituée d’une cuve comprenant deux compartiments ou bien de deux cuves, qui sont fabriquées en béton, en polyéthylène ou en polyuréthane. Le premier compartiment (ou cuve) assure la séparation des solides et des liquides, l’homogénéisation des polluants chimiques et organiques, et stocke les boues des eaux usées. Le second compartiment sert de micro-station biologique, dans laquelle l’eau est mise en contact avec des bactéries pour atténuer progressivement sa pollution.
Une fois traitées, les eaux sont ensuite rejetées dans le milieu naturel selon différents procédés : infiltration dans le sous-sol, irrigation des végétaux, ou rejet dans un cours d’eau. Le rejet direct ne peut toutefois être réalisé qu’après avoir reçu l’accord préalable du Service public d’assainissement non collectif (SPANC) local, qui va s’assurer de la conformité du dispositif.